ZOMBY : Téléchargement exclusif de la mixtape Back to 92

Dans le numéro de Dazed de ce mois-ci, nous avons publié un court article sur Zombie , le « dubstepper morbide faisant sortir la rave de la tombe » avec son recâblage éclatant de rave sur son Where Were U in 92 ? LP, sortie le Disques de travail . Le grand patron du label est Darren Cunningham - un homme si underground que même ses propres amis doutent de son existence, et si militant qu'un de ses 12 techno abstraits a une fois déclaré la souveraineté, nous le connaissons néanmoins depuis qu'il se promenait dans le sud de Londres avec bébé dreads et un pseudonyme de DJ naff. En tant que tel, nous nous sommes appuyés sur lui pour nous fournir une mixtape MP3 rétro-ardcore exclusive à Dazed-Digital qui devrait rendre la cuisson de la dinde un peu plus amusante que d'habitude. . Cliquez ici pour télécharger le mix ou le diffuser ci-dessous.

Cette année, la collection hiver/automne 2008 de Werk a livré quatre albums tout aussi impressionnants et diversifiés sur le plan stylistique, chacun constituant des sorties déterminantes dans leurs genres respectifs, a-t-il proclamé, avec une modestie désarmante. OK, donc le CD de Disrupt était une réédition estivale, mais qu'est-ce qu'une petite vérité tordue entre amis lorsque «Foundation Bit» a créé presque à lui seul le son 8 bits trempé de dub? Dans la dernière partie de l'année, la sortie de Zomby a fait la une des journaux, tandis que 'Hazyville' de l'actrice a établi de nouvelles normes en matière d'abstraction techno. « Foma », le deuxième album du constructeur de beats émoussés Lukid, est finalement arrivé dans toute sa splendeur profondément texturée fin décembre. Alors, avec tout cela en tête, versez-vous un petit sherry, réchauffez un hachis pie et dégustez.

Où étiez-vous en 92 ? Mixage

couper le son et rétablir le volume maximumMise à jour requisePour lire le média, vous devrez soit mettre à jour votre navigateur vers une version récente, soit mettre à jour votre Plugin Flash .

**METTRE À JOUR**
En raison des demandes incessantes des lecteurs pour une liste de chansons, et après beaucoup de persuasion, Zomby, Darren et SBlair sortent enfin d'une chambre pleine de fumée pour vous fournir leur commentaire personnel pour la mixtape 'Where Were U in 92' de Zomby - profitez-en. Ou, comme le dit Robbie Dee, « Êtes-vous encore fou de fou là-bas ? »

Je n'ai jamais entendu ces morceaux dans une rave - je n'ai atteint ma première rave qu'en 1993 - ce sont des airs que j'ai entendus pour la première fois sur les cassettes qui circulaient à l'époque, soit enregistrés dans les raves, soit mixés par les enfants plus âgés de mon école qui étaient en avance sur le jeu – en avance sur nous en tout cas. Quelques-unes des pistes auxquelles je suis venu plus tard en fouillant dans les magasins d'occasion. Inutile même de commencer à lister les morceaux qui ne sont pas ici…

C'est ridicule que ce morceau ne soit pas joué en entier - mais le mix est uniquement composé de morceaux que j'ai sur vinyle et celui-ci m'a manqué, alors j'ai été récupéré sur youtube car il devait être là d'une manière ou d'une autre, BODYSNATCH - EUPHONY , alias 'Just 4 U London'. Si jamais Londres a besoin de son propre hymne, ne cherchez pas plus loin - ça me fait mal de fierté - mais vous n'entendez pas cette voix ici, ou le rythme, juste ce son de l'intro.

En plus de cela, vous avez Robbie Dee mc'ing à une rave Fantazia en '92. Utilisé pour s'asseoir autour de fumer de l'herbe à un niveau olympique, tordant nos esprits d'adolescents à moitié formés en écoutant des cassettes comme celle-ci. Cela vous donnait toujours l'impression d'être entré en scène trop tard. Et les moments de mc'ing pourraient devenir bibliques.

Puis directement dans MANIX – DEMANDE SPÉCIALE. J'ai d'abord acheté le disque de 'Feel Real Good', mais ce morceau est le tueur pour moi et je voulais éviter tout le piano et garder le mix plus sombre et plus dur mais toujours avec ce son rave pour le connecter à l'album Zomby.

De là, STRUCTURAL DAMAGE – REALLY LIVING qui était sur une cassette Fantazia que nous écoutions. Les bruits de ces coups de couteau me font quelque chose d'étrange – putain, je suis de retour dans la chambre de Duffy !

Encore une fois, j'ai acheté 2 BAD MICE – 2 BAD MICE (REMIX) pour son côté a plus célèbre « Bombscare », mais c'était un mélange entre celui-ci et « Waremouse » pour la place d'honneur sur le mix. Pour une raison quelconque, cela a gagné.

CODE 071 – A LONDON SUMTIN est un autre morceau pour faire monter la fierté de cockney, et doit être l'un de mes favoris ici même si je suis arrivé tard lors d'une session de creusement de caisses renforcées. Incroyable.

J'aurais pu choisir presque n'importe laquelle des premières sorties de Goldie, mais j'ai opté pour RUFIGE KRU – MENACE. Combien d'idées y a-t-il dans cet air ? Quand j'ai commencé à écouter ce truc, Goldie était un mystère complet, presque un mythe, le gars qui a fait 'Terminator', qui était la chanson qui m'a vraiment ouvert au hardcore.

Il figure à nouveau sur 4HERO – THE ELEMENTS (FIRE AND WATER REMIX), crédité aux côtés de Marc Mac et Dego. Je suis arrivé à cet air tard aussi - mon esprit d'adolescent étourdi n'était pas prêt pour cette merde.

Ensuite, il est temps de commencer la rave, DMS – VENGENCE, produit par Acen, une autre légende du hardcore qui a vraiment aidé à définir le son. Bon temps.

CRIMINAL MINDS – BAPTIZED BY DUB était parfaitement logique pour mon esprit défoncé de 15 ans avec son accumulation à saveur de reggae et son saut dans le chaos frénétique. Je deviens sentimental maintenant.

Il est temps de le retirer avec 4HERO – STUDENTS OF THE FUTURE (THE 4TH DIMENSION 4HERO REMIX), bien que je me demande maintenant si c'est le (NOSTRADAMUS: REVELATION RUGIGE KRU REMIX), le disque d'images est déroutant. De toute façon c'est mauvais.

Après le clip radio pirate, nous passons à STUDIO 2 – DIRTY GAMES, le monstre ultime de la basse disquette. Qu'est-ce que c'est que cette musique ?

JOHNNY JUNGLE – INFLAMMABLE date de 93. Inconditionnel ? Jungle? Quelque part entre les deux je suppose.

Puis un clip de MC GQ – « regarde la foule » d'une rave de World Dance à laquelle j'étais, et un extrait d'un morceau de Kaotic Chemistry « Space Cakes » qui aurait été là si j'avais pu trouver le disque dans ma collection , puis dans INTA WARRIORS – YOUR LOVE IS YOURS, produit par Grooverider.

Revenons à Robbie Dee qui repousse les limites de la langue anglaise avec sa question « Avez-vous encore putain de mental là-bas ? ». Puis dans DUB II – BADMAN (TUFFNESS MIX). Il n'y a pas beaucoup plus de hardcore que ce morceau. Brash, incessant, implacable et a contribué à une génération d'enfants anglais parlant en patois.

Le dernier en date est DJ TRACE – LOST ENTITY, un autre de 1993, qui avait juste envie de mettre un gros morceau d'Amen.

Et c'est ça. Trop de morceaux qui ne sont pas là. Trop de morceaux que je n'ai pas, ou perdus au fil des ans. En voici quelques-uns :



Putain… je vais me coucher.