Prise par les arbres

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous aurez entendu sa voix. La suédoise Victoria Bergsman – la force derrière Prise par les arbres ’ bel album de deuxième année East of Eden – a une longue et fructueuse carrière derrière elle. Même si l'on fait abstraction de ses 12 années de succès avec The Concretes, il y a cette fameuse chanson à laquelle Bergsman prête sa voix.

Young Folks de Peter, Bjorn & John est – même selon les normes suédoises les plus élevées des méga hits – un phénomène de sifflement mondial, et sans aucun doute un candidat au single des années 2000, comme le prouve l'intérêt de la publicité et des couvertures. Mais c'est loin d'être le meilleur de Victoria. Avec East of Eden et Open Field, son premier album solo, Bergsman s'est taillé une place avec une musique atmosphérique et trance qui vous laisse tout chaud et flou à l'intérieur.

L'album a vu Bergsman, 32 ans, et son partenaire musical Andreas Söderström se rendre au Pakistan pour enregistrer neuf chansons étranges. Mais seulement après que le gouvernement suédois a fortement déconseillé le voyage, en raison du danger constant et des différences culturelles. Heureusement, Victoria Bergsman y est allée quand même, a trouvé ses musiciens locaux, a enregistré l'album et a même trouvé le temps de produire un court métrage, qui est aussi visuellement attrayant que l'album est complexe sur le plan sonore. Dazed Digital a assis Victoria pour une conversation avant son concert à Londres au Highbury's Garage :

Dazed Digital : Qu'est-ce qui vous a attiré au Pakistan ?
Victoria Bergsman :Je voulais enregistrer en dehors de l'environnement normal des studios et j'aimais l'idée que le Pakistan soit un pays mystérieux, plus que l'Inde et les autres pays de la région.

DD : Pouvez-vous dire autre chose sur Sufi et ce que vous aimez dans la musique ?
Victoria Bergsman :Je pense qu'il s'agit d'entrer dans quelque chose de différent, quelque chose de plus grand. Ici, en Occident, nous utilisons de l'alcool et des drogues pour y parvenir, mais ils jouent de la musique à la place. Mais c'était un endroit trop dangereux pour que je perde le contrôle ; Je devais être affûté en permanence…

DD : Vous avez aussi tourné un film là-bas…
Victoria Bergsman :Oui, c'est un court métrage et comme une œuvre d'art en soi. J'ai écrit de la musique spécialement pour le film, et nous la montrons avant les concerts.

DD : Comment décririez-vous votre nouvel album en trois mots ?
Victoria Bergsman :Chaud, rythmé et beau !

DD : Et avez-vous un morceau préféré d'East of Eden ?
Victoria Bergsman :To Lose Someone – la première chanson de l'album ! Je pense qu'il réussit parce qu'il résume mon idée de l'album et qu'il contient tous les différents éléments sonores avec lesquels nous avons travaillé.

DD : Votre voix est caractéristique et forte – l'utilisez-vous comme un instrument en soi ?
Victoria Bergsman :Cela dépend plus de la façon dont vous enregistrez je pense. Le son et la mélodie sont importants, mais c'est passionnant ce qu'une voix nue peut accomplir. Et il n'y a pas besoin d'en avoir trop; quelques mots peuvent suffire. Moins est plus. En ce sens, l'album s'inspire de la musique soufie.

DD : Tu as été dans The Concretes pendant 12 ans – comment cela se compare-t-il au fait d'être solo ?
Victoria Bergsman :C'est plus solitaire en tant qu'artiste solo, bien sûr, et il y a beaucoup plus de responsabilités. Mais cela en vaut la peine, car j'ai maintenant le contrôle total de ce que je fais - je n'ai pas à faire de compromis !

DD : Que pensez-vous de la célébrité après vos années avec The Concretes et le succès mondial de Young Folks ?
Victoria Bergsman :La célébrité n'est pas si glamour qu'on le prétend. C'est surfait et chronophage ; du temps que vous auriez pu passer avec votre famille et vos amis. L'attention que nous avons eue n'était rien de ce que nous avions prévu, j'ai juste chanté sur la chanson pour rendre service aux garçons.

DD : Comment vous êtes-vous lié d'amitié avec Animal Collective, ou du moins avec le chanteur Noah Lennox, qui figure sur votre single, Anna ?
Victoria Bergsman :Je suis juste un grand fan de tout ce que fait Animal Collective, c'est très ludique et chaleureux. Noah a de superbes harmonies, alors je lui ai envoyé un e-mail au sujet de la collaboration et il a tout de suite accepté ! Nous avons échangé des chansons entre nous pendant un moment jusqu'à ce que ça clique. Mais je voulais un peu plus d'Animal Collective, alors j'ai enregistré une reprise de leurs My Girls, mais je l'ai appelé My Boys à la place !

DD : A part le vôtre et celui du Merriweather Post Pavilion d'Animal Collective, quels autres albums avez-vous noté en 2009 ?
Victoria Bergsman :J'ai beaucoup aimé Neon Indian et The Crepes de Dan Lissvik !