Omar Souleyman répand l'amour

Le premier week-end d'août, l'artiste pop syrien Omar Souleyman avait été réservé pour jouer Festival de musique et des arts de Stockholm , mais n'a pas pu remplir ses obligations car le gouvernement suédois lui a refusé un visa. C'était un rappel brutal que, malgré la récente signature de Souleyman à Ruban Musique et collaboration avec Four Tet sur son prochain album Le vôtre , le préjugé international contre les ressortissants syriens n'est pas une blague.

qui portait une robe faite de viande crue aux mtv video music awards 2010

Une semaine plus tard, Souleyman a obtenu l'accès au pays à la suite d'un appel personnel à l'ambassade de Suède à Istanbul, et a livré un ensemble pop fusion passionnant à la foule prête à rave à Way Out West, le festival dans la capitale de la musique du pays de Göteborg. Le premier du monde dabke La star avançait naturellement avec prudence lorsque nous lui avons parlé autour du thé avant le spectacle, préférant ne pas se concentrer sur la politique, mais sur la musique en tant que force internationale pour l'optimisme et la communauté.



Dazed Digital : Après tous les problèmes pour entrer en Suède, qu'est-ce que ça fait d'être ici ?

Omar Souleyman : Je suis heureux d'être ici, très heureux. Surtout parce que j'aime la foule suédoise, je suis venu ici plusieurs fois. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas été autorisé à entrer au départ - je ne suis pas politiquement actif. Je n'ai rien à voir avec la politique en particulier. Je suis musicien, artiste et j'aime jouer.

DD : Pensez-vous que vous avez été fait un bouc émissaire ?



retrait des nervures flottantes avant et après

Omar Souleyman : Je ne peux pas spéculer parce que je ne connais pas la vraie raison pour laquelle je n'ai pas été autorisé à entrer dans le pays en premier lieu. Ils ne m'ont donné aucune explication.

DD : Vous avez enregistré votre nouvel album Le vôtre avec Four Tet à Brookyln. Comment ce processus a-t-il commencé ?

Omar Souleyman : En tant qu'artiste, vous devez toujours vous tenir au courant, et mon manager m'a recommandé de collaborer avec Kieran (Hebden, alias Four Tet). C'est un technicien du son, et il s'agissait d'affiner le son pour un public occidental – il n'a pas changé ma musique pour en faire quelque chose d'autre. La musique arabe a son propre style et j'en ai le contrôle.



DD : Aimez-vous Brookyn ?

Omar Souleyman : J'adore venir à New York et j'aime beaucoup Brooklyn. Quand je visite la ville, c'est ma maison. Mais quand je visite, c'est toujours pour le travail, donc je n'ai pas beaucoup de temps pour faire le tour de la ville. Dans les deux ou trois heures qui suivent la fin de mon travail, j'aime être seul, que ce soit en faisant de la musique ou en faisant une sieste. Je n'ai pas le temps d'être un touriste.

Mon inspiration principale, en fin de compte, est de rendre les gens heureux. Tout le monde aime ma musique d'où je viens ! C'est plus une question de communauté - romance et liens en général

DD : En ce moment, quelle est votre musique occidentale préférée, et la musique du Moyen-Orient ?

débardeur freddie mercury blanc

Omar Souleyman : En ce qui concerne la musique occidentale, j'aime les chansons et les genres qui ont des rythmes lents, une écoute facile, qui m'apaise. Comme la musique de voiture ; Quand je conduis, je n'aime pas écouter les beats durs. Au Moyen-Orient, j'aime écouter Oum Kalthoum, qui est une chanteuse égyptienne très connue. En fin de compte, elle est la meilleure et a vraiment inspiré l'esprit communautaire arabe pendant les années de colonisation. Elle est la mère de la musique arabe classique.

lueur et les tatouages ​​sombres

DD : Beaucoup de tes chansons parlent d'amour, et tu as beaucoup joué lors de cérémonies de mariage. Votre inspiration principale est-elle des couples et de la romance ?

Omar Souleyman : Mon inspiration principale, en fin de compte, est de rendre les gens heureux. Quand il s'agit d'amour, l'inspiration est bien sûr le mariage, mais j'aime faire plaisir à tout le monde quand il s'agit d'une fête. C'est pourquoi ma musique est agréable et a des rythmes de danse. Tout le monde aime ma musique d'où je viens ! C'est plus une question de communauté – de romance et de liens en général.

DD : Dans un monde divisé, faites-vous votre musique pour combler les choses qui nous divisent ?

Omar Souleyman : Mon plus grand objectif est d'apporter du bonheur et de la communauté aux gens. Je veux faire de la musique une partie de leur vie pour qu'ils puissent ressentir la paix. C'est très optimiste. Tout le monde, des enfants de 6 ans aux adultes, écoute ma musique.

Le vôtre sort le 18 octobre sur Ruban Musique . Écoutez le set de Four Tet et Giles Peterson pour NTS ici.