Mikky Ekko - Tire-moi vers le bas

Né dans le Mississippi, Mikky Ekko (de son vrai nom : John Sudduth) a grandi avec la country dans le sang, et cela se voit dans chaque tour triste de son premier single, 'Pull Me Down'. Une élégie à une « Vierge » qui a son cœur, c'est une chanson sur l'effet irrésistible d'entraînement que peut avoir l'amour. Avec une production de Clams Casino (A$AP Rocky, Tri Angle), le morceau devient quelque chose d'assez extraordinaire lorsqu'il est superposé à ses échantillons en boucle et à ses rythmes d'élysée aux sonorités lointaines. Aujourd'hui, Dazed Digital présente en exclusivité la vidéo fascinante de 'Pull Me Down' réalisée par Davy Evans, qui a récemment réalisé des visuels pour chaque morceau de l'album de The XX' Coexister ». Dans le clip abstrait, un paysage semblable à une spore se déploie, ressemblant parfois à de l'huile sur l'eau, à des créatures amphibies, puis à des paysages volcaniques saillants. En fin de compte, cela défie l'interprétation. Nous avons rencontré Mikky pour en savoir plus sur le clip extraordinaire.

Dazed Digital : Comment la vidéo a-t-elle été initialement conceptualisée et réalisée ?
Mikky ekko:
J'ai vu le travail de Davy Evans sur The XX's ' anges ' et j'ai immédiatement tendu la main. J'ai senti que sa capacité à créer des microcosmes intenses et magnifiés était vraiment importante pour 'Pull Me Down'. Au départ, je voulais qu'il crée un univers basé sur le son du morceau. Clams et moi avons fait une tonne d'échantillonnage et de manipulation sonore dans 'Pull Me Down' et j'ai senti que l'émotion était plus importante que l'instrumentation littérale. De même, je sentais que Davy et moi devions capturer les sentiments et en faire des mondes. Je pense que je l'ai laissé à quelque chose comme 'J'aimerais plus de changements de scène que ce que j'ai vu des vidéos de The XX, et j'aimerais entrer et sortir de quelques mondes représentant les différentes scènes et sentiments sonores'. Il a compris exactement ce que je voulais dire.



DD : Était-ce important pour vous de rendre la vidéo abstraite ?
Mikky ekko:
Je me souviens avoir pensé que personnifier la chanson était une erreur. Je voulais vraiment minimiser la sexualité de la chanson et la déplacer dans un lieu de réflexion, donnant vie à la chimie dans sa propre série de mondes. Je voulais voir le chaos et la paix internes, la solitude et la violence, et je pense que Davy a fait un travail incroyable en capturant ces sentiments qui donnent à la chanson une qualité visuelle immersive.

DD : De qui est la Vierge dont parle la chanson ?
Mikky ekko:
Ma femme! C'est une fille et ma meilleure amie et nous avons vécu des moments vraiment fous ensemble. Nous sommes tous les deux assez sauvages, et je pense qu'être sauvage permet à chacun de nous de voir au-delà de la plupart des conneries abrasives et d'apprendre à connaître la personne derrière le drame. Pour moi, dire 'Virgo' rend la chanson plus personnelle, et j'espère que plus de gens s'y connecteront à cause de cela. Je veux dire, toutes les grandes femmes ne méritent-elles pas un cri ? Je dis oui.

DD : Tu soutiens Jessie Ware en tournée en mars. Quelle est ta chanson préférée à elle ?
Mikky ekko:
C'est difficile pour moi de cerner n'importe quel morceau. La production de son album convient parfaitement à mon goût, ce qui rend probablement plus difficile la sélection d'un favori. À la fin, cependant, celui auquel je reviens sans cesse est 'No To Love'. J'adore les titres de chansons qui me font avancer, et ce moment « ahh d'accord… » où les paroles basculent. Je pense que la production vocale dans celui-ci est aussi stellaire. La chanson est dure et stimulante, mais douce. C'est rare que tu aies ça dans une chanson. J'aime qu'elle garde l'amour mystérieux.