Grace Jones hula-hoops topless au festival Afropunk

Alors que vous étiez occupé à vaquer à vos occupations habituelles samedi soir, quelqu'un, quelque part, regardait Grace Jones interpréter son classique de 1985. Esclave au rythme complètement topless et hula-hoop. Je vais juste laisser cela pénétrer un instant.

La performance parfaitement excentrique de l’icône de la musique de 67 ans était pour Brooklyn Festival Afropunk , où elle a passé la soirée à tuer complètement la foule en dansant sur la scène avec des coiffes, des jupes d'herbe et un masque de crâne avant de tout fouetter pour révéler son costume d'anniversaire peint et de procéder au hula-hoop tout au long du reste de son set. Ce n’est pas non plus la première fois qu’elle sort le hula-hoop. En 2012, elle a traversé Slave to the Rhythm au Queens Diamond Jubilee concert (parce que si vous allez le faire n'importe où, faites-le là-bas). Heureusement, quelqu'un a réussi à capturer son moment Afropunk bientôt emblématique sur son téléphone.



Regardez la vidéo ci-dessous.