Des scientifiques allemands organisent un concert pour voir comment le coronavirus se propage

Vous manquez de musique live? Voulez-vous aller à un concert en salle entouré d'autres vrais spectateurs? Voulez-vous aider la science à comprendre comment le nouveau coronavirus se propage? Alors ce n'est que le billet pour vous.

Des scientifiques allemands organisent un concert pour voir comment le COVID-19 se propage dans les grandes salles intérieures, Le gardien rapports. Ils recruteront 4 200 volontaires en bonne santé âgés de 18 à 50 ans pour voir le chanteur allemand Tim Bendzko se produire dans un stade de Leipzig le mois prochain.



Les spectateurs au Redémarrer-19 La simulation sera équipée d’un dispositif de suivi portable qui transmet toutes les cinq secondes des données sur les mouvements de chaque personne et leur proximité avec d’autres membres de la foule.

Ils désinfecteront également leurs mains avec un désinfectant fluorescent pour les mains pour aider les chercheurs à identifier les surfaces les plus utilisées, et qui présentent donc le plus de risques pour les personnes, et une machine à brouillard qui sera utilisée pour visualiser la propagation potentielle du virus par les aérosols.

mec souffle la tête avec un fusil de chasse

Tous les spectateurs devront subir un test négatif pour le COVID-19 deux jours avant l'événement et présenter une preuve à la porte, pour assurer la sécurité des participants. Ils seront également équipés d'un masque facial.



Nous essayons de savoir s'il pourrait y avoir une voie intermédiaire entre l'ancienne et la nouvelle norme qui permettrait aux organisateurs de placer suffisamment de personnes dans une salle de concert pour ne pas faire de perte, le coordinateur de l'expérience, Stefan Moritz, responsable des maladies infectieuses cliniques. à l'hôpital universitaire de Halle, a dit Le gardien .

ce qui est arrivé aux enfants du streetwise

Plus de 1000 bénévoles se sont déjà inscrits via le site Web du projet . Le concert aura lieu le 22 août et les chercheurs prévoient de présenter leurs résultats d'ici octobre.

Malgré les problèmes de sécurité, les concerts en anglais sont techniquement autorisés à reprendre le mois prochain, bien que la faisabilité pratique ou financière de cela soit discutée. Le co-fondateur de Lollapalooza, Marc Geiger, ne s'attend pas à ce que les concerts reviennent avant 2022.