Soo Joo est la première porte-parole américano-asiatique de L'Oréal

Soo Joo Park est devenue la dernière fille de la campagne L'Oréal Paris, faisant d'elle la première porte-parole américano-asiatique de la marque au cours des 106 ans d'histoire de L'Oréal. Elle rejoint les traces d'autres stars de la beauté comme Natasha Poly, Doutzen Kroes, Lara Stone et Liya Kibede - et elle est probablement la blonde la plus blanchie du lot. Pouvez-vous dire révolutionnaire?

Dans un Style.com interview, Park a déclaré que L'Oréal est sur le point de faire l'annonce officielle aujourd'hui, qui se trouve également être son anniversaire. «Je ne pourrais vraiment pas demander un meilleur cadeau», dit-elle. «J'aime le fait qu'ils soient vraiment fiers de leurs porte-parole. Ils ont une relation personnelle avec toutes les personnes qu'ils choisissent pour représenter la marque. Je veux dire, être aux côtés de Jennifer Lopez, Lara Stone, Doutzen - pas trop minable.



Park est née à Séoul, en Corée du Sud, avant de déménager à Anaheim en Californie quand elle avait 10 ans. La jeune femme de 28 ans a eu une histoire assez inhabituelle pour un mannequin: contrairement à votre histoire moyenne `` repérée dans un centre commercial quand elle avait 13 '', Park a été découverte dans un magasin vintage après avoir obtenu son diplôme d'une école d'architecture et travaillé dans une start-up.

'Le fait est que je suis asiatique, mais je suis aussi asiatique-américaine', a-t-elle déclaré à propos du titre de L'Oréal. «Et je pense que grandir en Amérique et avoir une formation multiculturelle, vous savez où vous en êtes, mais vous voulez aussi vous fondre dans le pot. C’est un tel honneur, mais je pense aussi que le monde est de plus en plus petit et que la mondialisation du commerce influence des secteurs comme la beauté et la mode. Donc, être le premier à représenter une marque mondiale est un immense honneur. Mais je ne veux pas être juste cette seule chose; Je veux être l'ambassadeur mondial. '

Park a marché pour la dernière fois à Moschino AW15 et a rendu visite à la Brasserie Gabrielle, le défilé pop-up cafe slash de Karl Lagerfeld à la Fashion Week de Paris. Elle croit que le changement est dans l'air quand il s'agit de la diversité des pistes.



'D'une certaine manière, je pense que la puissance montante de la Chine a exhorté les concepteurs à être plus globaux, et c'est bien qu'ils aient été encouragés à être plus inclusifs', a-t-elle déclaré. «Et les gens commencent à comprendre que le monde est de plus en plus petit et que vous voyez des visages différents partout.

Avec de nouvelles agences comme Lorde Inc mises en place spécifiquement pour les modèles POC et un appel toujours plus urgent pour plus d'ethnies sur les podiums, on a l'impression que la dernière campagne de Soo Joo n'est qu'une victoire de plus dans la lutte pour la diversité des modèles. Nous pouvons soutenir cela.