La vraie et risquée émission de télévision norvégienne provoquant l'hystérie chez les adolescentes

La semaine dernière, j'ai reçu un e-mail d'une jeune fille de 24 ans m'invitant à écrire sur cette série télévisée norvégienne, Honte . J'étais sceptique. Était-ce des relations publiques de base au travail? Était-elle en quelque sorte impliquée dans l'émission? Non, m'a assuré Hanne Selboe Karagülle, je ne suis en aucune façon impliquée dans la série, juste une fan (comme tout le monde en Scandinavie semble-t-il)! Plus tard, j'ai découvert que des fans, des gens comme Karagülle, étaient dans une croisade infatigable pour rendre ce drame pour adolescents racé plus populaire. Ils travaillent dur tweeter à des célébrités et lancement pétitions pour le réseau sur lequel il a été diffusé, NRK, pour ajouter des sous-titres en anglais pour les fans internationaux. Tous se battent pour un spectacle qui n’a pas vraiment besoin d’aide. Bien qu'il soit en norvégien, ce sont des téléspectateurs attirés de pays du monde entier qui se sont tous imaginés se serrant les lèvres avec William, distribuant des one-liners épicés comme Sana ou sortant avec des amis comme Isak. (Attention: spoilers à venir.)

Karagülle m'a dit qu'il était centré sur les lycéens et leurs luttes, leurs rêves et leurs relations effrénées à Oslo. Chaque saison est racontée à partir du POV d'un personnage principal. C'est unique en ce sens que des extraits de l'émission sont publiés en temps réel en ligne , comme si ses personnages étaient de vraies personnes. Ainsi, par exemple, si une fête de l'émission a lieu samedi à 2 heures du matin, c'est à ce moment que le clip de la fête est publié. Le vendredi, tous les clips publiés cette semaine sont rassemblés en un seul épisode. Lorsque l'émission n'est pas diffusée, les fans peuvent interagir avec les personnages via de faux profils sur Instagram et Facebook. Les messages texte entre les personnages sont également publiés en ligne, ce qui suscite des spéculations tout au long de la semaine. C’est comme si vous viviez avec eux, dit Grazia Ames, 20 ans, fan de la série. J'aime certaines photos sur Instagram parce que j'aime le fait qu'elles les font ressembler à un autre ami ou à une personne réelle.



quand l'offre de diamants a-t-elle été co-fondée

Au bas de l'e-mail de Karagülle, il y avait un lien vers un teaser pour la saison trois . Assez inoffensif, ai-je pensé. Tort. Des adolescents torse nu dans un vestiaire se vaporisent de bouteilles d'eau. Un carton de lait manque de peu la tête d'un gars, explosant en une douche de lait, qui imprègne le visage d'Isak. Cela ressemblait tellement à du porno gay. C'était quoi ce spectacle? Certains l'appelaient une version moins OTT, moins prétentieuse du drame britannique Skins .

Honte

La deuxième saison voit l'indépendance de la féministe Noora mise à l'épreuve quand le fuckboy William sans relâchela poursuit

J'ai décidé de donner Honte un coup de feu. J'étais consumé, englouti dans un vortex de drame d'adolescent étonnamment normal. J'ai binged deux saisons et demie, contenant chacune 12 épisodes, en moins de deux jours. J'ai commencé à en parler à des amis, à suivre les personnages sur les réseaux sociaux et à lancer des favoris sur les tweets de comptes de fans. Alors que je me connectais à l'alimentation goutte à goutte qui était Honte , J'ai fouillé en ligne. J'ai commencé à réaliser à quel point ce spectacle était en train de devenir un phénomène. La première saison a été diffusée en septembre 2015, et à certains moments de la saison deux, Honte - qui se traduit par Shame - a été regardé par quelque 1,3 million de téléspectateurs. La population de la Norvège est de 5 millions de personnes. Plus d'un cinquième du pays était à l'écoute pour regarder. Honte est sorti de nulle part. À l'abri de la presse, les acteurs de la série n'ont rien fait pour faire de la publicité. Beaucoup d'entre eux ont encore des emplois de jour. (L'actrice qui joue Noora travaille comme télévendeur .) Il n'y avait aucune publicité pour le spectacle. Les créateurs se sont simplement appuyés sur les médias sociaux pour lancer cette série télévisée aux masses.



À présent, Honte provoque l'hystérie chez les adolescents. Certains enfants sont aurait sauté l'école pour regarder le spectacle. NRK a été bombardé par des tweets d'adolescents disant qu'ils ne peuvent pas dormir parce qu'ils actualisent agressivement la page, en attendant de nouveaux extraits ou SMS. Mettez-moi dans le coma et réveillez-moi vendredi, a tweeté un compte de fan populaire . Je veux mourir, écrit une litanie d'autres , manifestement incapable de survivre avec un régime composé uniquement de Honte .

Il y a des addictions, il y a de la sexualité, il y a des problèmes personnels, des problèmes sociaux, tout ce que les adolescents et les jeunes vivent ou ont vécu sans rien exagérer - Grazia Ames

La première saison suit Eva, 16 ans. Elle a été ostracisée par ses amis et est aux prises avec des insécurités dans sa relation avec son petit ami Jonas. La deuxième saison s'ouvre avec un Règles d'attraction -comme montage des pipes de salle de bain et des ventouses de seins sur la chanson City Of Satan. Il s’agit de Noora, une féministe féroce; elle doit repousser le fuckboy qui ne cesse de lui faire des avances alors qu'elle et ses amis se préparent pour leur Bus russe (célébrations de remise des diplômes). La troisième et la plus récente saison suit Isak, qui s'attaque à sa sexualité et se distancie de ses amis à cause de son béguin pour un lycéen, Even.



Pendant que Honte Le premier épisode de le plus regardé de tous les temps sur NRK TV en ligne, c’est l’histoire gay de la troisième saison qui l’a propulsée dans la troposphère de la culture pop. Je l'ai trouvé sur Twitter, dit Emma Myers, 17 ans, de Californie. En raison de la popularité de Témoin oculaire , de nombreuses personnes partageaient également leurs autres émissions préférées axées sur les LGBT et celle-ci a attiré mon intérêt. Témoin oculaire , une émission sur le réseau américain, est structurée autour de deux adolescents gays enfermés qui sont témoins d'un meurtre dans les backwoods de New York. Cependant, où Témoin oculaire étale le drame gay au profit d'une procédure ennuyeuse, Honte le pousse sans vergogne devant et au centre. Cela montre que la communauté LGBT peut être utilisée comme plus qu'une simple histoire secondaire et que vous pouvez avoir un spectacle réussi avec une romance gay, au lieu de toujours vous en tenir à une romance pure et simple, continue Myers. Témoin oculaire , d'autre part, risque d'être annulée en raison de notes faibles.

Honte

Dans sa saison actuelle, Skam traite de l'homophobie et de la difficulté desortir

Sortir est quelque chose qui est rarement exploré à l'écran. De plus en plus, cela devient un récit incontournable, comme dans Témoin oculaire ou Barry Jenkins » coup de dormeur clair de lune . Bien que cela puisse arriver à tout âge, le coming-out est généralement quelque chose qui peut définir sa jeunesse. Isak, qui lutte avec sa propre sexualité, se sort avec son colocataire gay, Eskild. Quand il lui dit qu’il a un truc avec Even, il tente de minimiser sa sexualité, en disant qu’il n’est pas gay-gay. Il a une vision stéréotypée de l'homosexualité, déplorant que le fait d'être gay évoque des images de paillettes et de poignets. Contrairement au flamboyant Eskild, Isak ne parle pas fort de sucer la bite, de Kim Kardashian et du parfum de lavande.

Dans l'une des scènes les plus poignantes, Eskild le coupe en disant: Je dois vous dire une chose à propos de ces personnes avec lesquelles vous ne voulez pas être associé, Isak. À propos de ceux qui ont porté des collants et du mascara et qui se sont battus pour le droit d'être qui ils sont. Ce sont des gens qui, au fil des années, ont choisi de subir le harcèlement et la haine, qui ont été battus et tués. Et ce n’est pas parce qu’ils veulent tellement être différents. Mais parce qu’ils préfèrent mourir plutôt que de prétendre être quelque chose qu’ils ne sont pas.

Ce sont de vrais adolescents avec de vrais problèmes, et non des acteurs de 25 ans, dit Elma Kodro, une étudiante bosniaque de 19 ans. Cloquant dans son portrait des problèmes de l'adolescence, Honte traite de l'islamophobie, de l'homophobie, de la honte des salopes, du féminisme, du harcèlement sexuel, du viol par rendez-vous, des troubles de l'alimentation et de la maladie mentale. La créatrice Julie Andem et les producteurs ont tourné dans toute la Norvège, réalisant des interviews avec des adolescents afin de refléter fidèlement leur vie à l'écran.

Honte s'adresse directement à ses téléspectateurs en tant que pair plutôt que depuis une chaire. Un autre moment montre un personnage appelé Vilde, qui se fait dire à bout portant par le gars qu'elle convoite qu'il n'est tout simplement pas en elle. Ses amis tentent de la réconforter en lui disant qu'il n'en vaut pas la peine. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de se sentir inadéquate. Je sais que tu devrais penser que si un mec ne t'aime pas, ce n'est pas toi avec quelque chose qui cloche. C’est lui, dit-elle. Mais comment pense-t-on ainsi? Je n'arrête pas de penser que c'est avec moi qu'il y a quelque chose qui ne va pas.

Honte

Isak a du mal à maintenir ses relations avec ses amis alors qu'il exploresa sexualité

Les intentions de la série sont habilement déguisées. L'argot norvégien cool dément régulièrement les vérités froides et dures que n'importe qui - libéral ou conservateur - pourrait bénéficier d'entendre. Sana est fière de colporter des vérités brutales. Elle est souvent prophétique dans ce qu'elle dit. (Son hijab, plaisante-t-elle, possède des pouvoirs magiques.) Pourtant, lorsque ses amis sollicitent ses conseils, elle résout souvent leurs problèmes en offrant son point de vue.

à quoi ressemblent les Nigérians

La meilleure scène de la série à ce jour arrive dans la seconde moitié de la saison deux. Noora est en conflit parce qu’elle est amoureuse d’un mec qui a cassé une bouteille sur la tête d’un autre mec. Tout ce qu’il voit, c’est la guerre et la violence, et elle ne les tolère pas. Sana décompose son problème de son point de vue. Sorti de son contexte, il pourrait facilement s'appliquer à cette dernière élection. La guerre ne commence pas par la violence, explique-t-elle. Cela commence par des malentendus et des préjugés. Si vous dites que vous êtes en faveur d’un monde plein de paix, vous devez essayer de comprendre pourquoi les autres pensent et agissent comme ils le font. Vous devez accepter que tout le monde ne voit pas le monde comme vous. Vous ne pouvez pas simplement croire que tout le monde a les réponses à ce qui est bien et mal.

( Honte ) montre vraiment comment vivent les jeunes, ajoute Ames. Il y a des addictions, il y a de la sexualité, il y a des problèmes personnels, des problèmes sociaux, tout ce que les adolescents et les jeunes vivent ou ont vécu sans rien exagérer. Il n’ya pas de point de vue adulte, ce que je trouve génial, car c’est la réalité. Les jeunes ne se soucient pas vraiment des (adultes), ils comptent donc pleinement sur leurs amis.

Honte n'est pas parfait. Malgré toute sa camaraderie, le spectacle a pris de la chaleur pour un manque de personnages POC majeurs et l'absence parfois comique de toute figure parentale. (Vraiment? Elle est au lycée et paie son propre loyer?) Beaucoup espèrent que le personnage musulman Sana sera au centre de la saison quatre. Si rien d'autre, cependant, Honte est brutalement honnête. Les insultes piquent, les écrasements déçoivent et personne n'a rien compris. Il fallait qu'il y ait de la vérité et de l'honnêteté sur leur propre culture (adolescente), quelque chose qu'ils n'avaient jamais vu nulle part auparavant et qu'ils ne pouvaient obtenir nulle part ailleurs, a déclaré la créatrice de la série Julie Andem. Drama Quarterly . Ils devaient s'y rapporter et s'y identifier plus que toute autre série. C’est donc ce que nous avons essayé de faire.

Même la musique fait écho au spectacle plié avec les enfants. Nous pouvons écouter ce que le Penetrator Chris ou Jonas aurait passé dans leurs écouteurs. Vous êtes tout aussi susceptible d’entendre les rythmes freeky de Die Antwoord que vous êtes Peaches, The Weeknd, London Grammar ou des talents norvégiens comme le duo de rap Karpe Diem. UNE Liste de lecture Spotify est constamment mis à jour avec toutes les chansons soulignant l'angoisse de l'adolescence des personnages.

Comme Kylie Jenner l'a dit en haut de cette année, 2016 est sur la réalisation de choses . J'ai réalisé beaucoup de choses depuis que j'ai regardé Honte . Des choses que je n’étais pas assez mature pour connaître ou traiter lorsque j’étais au lycée. Il n’est pas rare d’étouffer votre sexualité pour s’y intégrer; remettre en question la religion de quelqu'un, se sentir moins ou laisser tomber tous ceux que vous connaissez. Tout cela fait partie de la croissance. Honte ronge les stéréotypes et les clichés sournois à travers son rendu franc d'adolescents traversant la merde. Comme Anne Lise Pettersen, une autre fan à qui j'ai parlé, l'a dit: Honte n’est pas l’histoire du «prince et princesse». Ce n’est pas seulement en noir et blanc. Il a toutes les échelles de gris de la vie. Il a tous les sentiments difficiles d'être jeune.