Lena Dunham: Je n’ai pas eu d’avortement, mais «j'aurais aimé l’avoir»

Lena Dunham a utilisé son dernier podcast pour discuter d'une de ses «aveux»: je n'ai toujours pas eu d'avortement, mais j'aurais aimé l'avoir.

si vous mettez du citron sur votre visage, que se passe-t-il

S'exprimant sur un épisode de la Femmes de l'heure série, «Choice», la Filles La créatrice a parlé de son soutien indéfectible aux droits reproductifs, du bon travail de Planned Parenthood et de la stigmatisation entourant l'avortement.

Un jour, alors que je visitais un Planned Parenthood au Texas il y a quelques années, une jeune fille est venue vers moi et m'a demandé si j'aimerais faire partie de son projet dans lequel des femmes partagent leurs histoires d'avortements, dit-elle. . J'ai en quelque sorte sursauté. «Je n’ai pas eu d’avortement», lui ai-je dit. Je voulais lui dire très clairement que même si je sortais et que je me battais pour les options des autres femmes, je n’avais moi-même jamais eu d’avortement.

Et j'ai réalisé alors que même moi, je portais en moi la stigmatisation autour de cette question. Même moi, la femme qui se soucie autant que quiconque du droit de la femme de choisir, je sentais qu’il était important que les gens sachent que j’étais sans tache dans ce département.

que dit rihanna au travail

Elle a ajouté: Maintenant, je peux dire que je n’ai toujours pas eu d’avortement, mais j'aurais aimé l’avoir.

Ses commentaires ont suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, beaucoup accusant l'écrivain de banaliser la procédure. Depuis, elle a présenté des excuses sur Instagram.

J'espère vraiment qu'une blague déplaisante de ma part ne diminuera pas le travail incroyable de toutes les femmes qui ont participé (au podcast), a écrit Dunham. Je ne banaliserais jamais, jamais intentionnellement les défis émotionnels et physiques liés à l'interruption d'une grossesse.